/
0/5

0 avis

Violon dit le "Grappelli"

Pierre Jean Henri Hel

1924

Lille / France / Europe

E.995.25.1

Stéphane Grappelli avait pour instrument de prédilection ce violon de Pierre Hel, qu’il reçut à ses débuts, des mains du premier et génial violoniste de jazz Michel Warlop, en signe d’admiration et de reconnaissance de son talent naissant.

Pierre Hel est l’un des principaux luthiers français de la première moitié du XXe siècle. Après avoir fait son apprentissage à Mirecourt, il se perfectionne chez son père, Joseph Hel (1842-1902), luthier à Lille. À la mort de celui-ci, il reprend l’atelier, dont il réussit à maintenir la notoriété et une réputation particulièrement bien établie à l’étranger. Luthier du Conservatoire de La Haye, Pierre Hel remporte nombre de distinctions d’expositions internationales.

En 1924, Georges Enesco effectue une tournée aux États-Unis et à Paris, au cours de laquelle il joue un violon de Pierre Hel. Ce choix d’instrument assure aux yeux de la presse et du public la qualité du travail de Pierre Hel, dont les violons étaient également joués par Eugène Isaïe ou Jacques Thibaud.

La facture du luthier lillois est classique. Ses instruments ont toujours une finition très soignée, ainsi qu’en témoigne la qualité d’exécution et le vernis de ce violon.

Lire la suite

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs