/
0/5

0 avis

Cor de basset d'amour

Anonyme

début 19e

France / Europe

E.2200

Comme la clarinette, le cor de basset « d'amour » est doté d’une anche simple et d’une perce cylindrique. Il possède une sonorité plus légère, un timbre moins chaleureux que celui de la grande clarinette, mais son registre grave, sombre, possède une beauté particulière que Mozart mit en valeur dans un certain nombre de pièces. Après de longues années d’abandon, Dvorak puis Richard Strauss s’y intéressèrent.

Inventé dans le Sud de l’Allemagne dans les années 1760, le cor de basset eut d’abord la silhouette en demi-cercle du cromorne (instrument à anche double recourbé dans sa partie inférieure en forme de crochet) puis affecta une forme anglée. Cette caractéristique n’a pas survécu, et le cor de basset est aujourd’hui construit droit, avec un pavillon proche de celui du saxophone.

Lire la suite

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs