0/5

0 avis

Guitare

Grobert, Nicolas

vers 1830

Paris / France / Europe

Prêtée à Paganini par le grand luthier Jean-Baptiste Vuillaume au cours du second séjour du violoniste à Paris, cette guitare fut ensuite donnée à Berlioz. Guitariste et grand admirateur du virtuose italien, Berlioz en fit don, en 1866, au Musée instrumental du Conservatoire dont est héritier le Musée de la musique.

Après la Révolution française, la guitare connaît une évolution significative : son corps devient moins allongé, plus galbé, l’instrument passe des cordes doublées aux cordes simples, et de cinq à six cordes. Cette évolution organologique n’est pas sans lien avec la vogue du « retour à l’antique » qui, sous le Premier empire, entraîna la réalisation de « lyres » à six cordes. Ces instruments n’apportaient rien de nouveau sur le plan de la sonorité, mais introduisaient une sixième corde que les luthiers de guitare adoptèrent.

Lire la suite

Numéro d'inventaire
E.375
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs