/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès

Archiluth

Christoph Koch

1654

Venise / Italie / Europe

E.546

Proche parent du luth, l’archiluth possède un manche allongé retenant une série de longues cordes jouées « à vide » et destinées à renforcer le registre grave.

À l’époque baroque, les sons clairs et cuivrés de l’archiluth étaient particulièrement prisés pour l’accompagnement.

Au cours de l’histoire du luth, on a eu de cesse d’augmenter son étendue vers le grave en ajoutant de nouveaux rangs de cordes. Ainsi, pour les archiluths et théorbes, une moyenne de quatorze rangs de cordes semble avoir été courante dès le milieu du XVIIe siècle.

Lire la suite

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, vue de face
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, table d'origine, vue de face
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, table d'origine, vue de l'intérieur
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, détail rose table d'origine
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, détail caisse, vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, fond de caisse
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Archiluth, Koch (Christoph), Venise, 1654, E.546, vue de 3/4 dos
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
Caisse à 15 côtes de bois de violette (Dalbergia caerensis) séparées de filets d'ivoire. Brague en 2 parties avec un filet d'ivoire. Fac-similé de la table posé en 1995. Table originale séparée en bois résineux en 2 lés. Chevalet en hêtre avec un dessus de marqueterie. Rose représentant un aigle bicéphale stylisé. Manche en tilleul avec placage au dos d'un fond de bois de violette. Touche en ébène. Double cheviller en tilleul plaqué sur ses quatre faces de bois de violette.
Dimensions
Longueur totale 1713 mm. Longueur vibr. 1 petit jeu : 1x1,5x2 = c.618 mm. Longueur vibr. 2 grand jeu : 8x1 = c.1429 mm. Poids 1230 g (sans cordes).
Matériaux
bois de violette, ivoire, bois résineux, hêtre, tilleul, ébène.
Marques et inscriptions
Etiquette manuscrite collée au fond de la caisse : "Christoforo Cochs all insegna / Dall'Aquila d'Oro in Venetia / 1654". Inscription gravée dans un médaillon d'ivoire sur la crosse du chevillier : "Cristofero / Cocko fecit / in Vinetia".
Décor
Face du cheviller incrustés de 11 médaillons d'ivoire comportant des décors gravés (scènes pastorales, paysages...). Dos décoré d'une marqueterie d'ivoire à d"écor de rinceaux et entrelacs. Manche décoré d'une marqueterie d'ivoire aux motifs de rinceaux. Touche décorée de 3 cartouches d'ivoire de forme ellipsoïde gravés de scènes pastorales.
Historique
Ancienne collection Pietro Correr (depuis le 17e siècle ?). Ancienne collection Julien Fau.
Acquisition
Achat - 12/1873
Localisation au Musée
Espace XVIIe - La naissance de l'opéra

Enregistrements

Notre sélection :

La restauration des instruments de musique - Patrick Geay et Olivier Horn, réal.
Corente, la sua spezzata - dans "Il Liuto di Bernardo Gianoncelli" (1650) - Bernardo Gianoncelli

Retrouvez tous les enregistrements audio et vidéo de cet instrument
sur Philharmonie à la demande :

Voir tous les enregistrements

Documentation

Livre(s)

Article(s)

Plan(s) d'instrument

Biographies

FACTEUR
Koch, Christoph (?-après 1654)
 - Actif à
VENISE.
 - Notes
Facteur de guitares (famille), luths (famille) * Dates des instruments connus : 1650 et 1654 ** Sources : A. Layer : Die allgäuer Lauten- und Geigenmacher (1978) * S. Toffolo : Antichi strumenti veneziani (1987) * B. Wackernagel : Europäische Zupf- und Streichinstrumente, Hackbretter und Äolsharfen : Deutsches Museum München, Musikinstrumentensammlung, Katalog (1997) (dates activité).

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs