/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès

Clavecin brisé

Jean Marius

vers 1700

Paris / France / Europe

E.5

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, 3/4 fermé
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, rosace
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, rosace
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, rosace
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, marque
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, rosace avec chapiteau
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, vue de 3/4, ouvert
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Clavecin brisé, Marius (Jean), Paris, vers 1700, E.5, vue de dessus, avec chapiteau
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
Table d'harmonie en résineux (épicéa ?). Chevalets dorés à chanfrein. Contrepointage entre GG/BB et a#. 2 registres par caisse recouverts de basane, mus par des manettes en fer en forme d'ergot. Sautereaux en métal (alliage d'étain ?), partie inférieure évidée, languette en métal, bec en plume. 1 clavier inversé en trois parties pouvant être rentrées dans les caisses, palettes des naturelles en ébène à trois traits gravés, queues en bois noirci, feintes en bois noirci plaqué d'os. Caisse pliable en trois parties, un de forme plus ou moins rectangulaire (basses), deux de forme trapézoïdale (médium et aigus), assemblage à queue d'aronde. Eclisses, fonds et portillons en sapin. Charnières de pliage en fer. Renforts de devants d'éclisses en laiton. Sommiers en noyer. Sillets moulurés dorés en noyer. Barres d'accroche moulurées portant des traces de dorure. Levier de blocage des caisses médium et aigus. Boîte à outils triangulaire dans la caisse des basses dont la fermeture en fer ressemble à un oiseau. Tables d'harmonie en deux parties pour les parties basses et médium. Chapiteau en noyer. Trace d'un monocorde d'accord sur la face interne de la grande échine. Les sautereaux sont conservés en pièces détachées.
Dimensions
Longueur totale 1085 mm (ouvert). 1010 mm (fermé). Largeur caisse sup 756 mm (ouvert). 285 mm (fermé). Largeur caisse med CAISSE 1 = GG/BB : 854/853 mm. C : 852/851 mm. F : 808/793 mm. c : 642/622 mm. d : 600/590 mm. CAISSE 2 = d# : 599/587 mm. f : 571/559 mm. c1 : 458/444 mm. g1 : 348/343 mm. CAISSE 3 = g1# : 327/321 mm. c2 : 281/270 mm. f2 : 215/204 mm. c3 : 138/131 mm. e3 : 106/103 mm. Largeur clavier 715 mm.
Étendue
GG/BB avec D# (feinte brisée) - e3, 55 notes, 2 jeux.
Matériaux
sapin, ébène, os, noyer, basane, fer, étain (?), plume.
Marques et inscriptions
Inscription sur chaque table, marque ronde à l'encre représentant une couronne entourée de l'inscription : "EXCLUSIF PRIVILEGE DU ROY". Marque estampée dorée : "MARIUS".
Décor
Tables d'harmonie teintées et décorées de rinceaux dorés. Rosaces de luth sur chaque table, entourées de rinceaux dorés. Chapiteau dont les faces supérieures sont décorées d'un double encadrement doré.
Notes
Monocorde d'accord d'origine se trouve peut-être sur le clavecin brisé E.979.2.2.
Historique
Ancienne collection Louis Clapisson.
Acquisition
Achat - 25/03/1861
Localisation au Musée
Non exposé.

Documentation

Livre(s)

Article(s)

Biographies

FACTEUR
Marius, Jean (16..-1720)
 - Actif à
PARIS.
 - Invention(s)
clavecin brisé - 1700 - ""Marius.Par privilège du Roi"". clavecin à maillets - 17170831 - Archives Nationales, X 8899.
 - Exposition(s)
Académie des Sciences - Paris - 1716.
 - Notes
Sources : Samoyault-Verlet, Colombe : Les facteurs de clavecins parisiens * Pierre, Constant : Les facteurs d'instruments de musique * Clinckscale, Martha Novak : Makers of the piano, 1700-1820 * Encyclopedia of Keyboard Musical Instruments * James, Philip : Early keybord instruments * Cohen, Albert : Music in the French royal academy of sciences * Journal of the american instrument musical society, n° 13, (1987) * Lange, Helmut : Das Clavecin brisé von Jean Marius in der Berliner Sammlung und die Schick-Stimmung.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs