/
0/5

0 avis

Photo : Claude Germain, photographe

Trompe "karna"

Anonyme

vers 1850

Inde / Asie

E.2003.2.4

Vues

  • Photo : Claude Germain, photographe
  • Trompe "karna", Anonyme, Inde, E.2003.2.4, vue de face
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Trompe "karna", Anonyme, Inde, E.2003.2.4, vue de dos
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Trompe "karna", Anonyme, Inde, E.2003.2.4, détail
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Trompes "karna", Anonyme, Inde, E.2003.2.3 et E.2003.2.4, vue de face
    Photo : Claude Germain, photographe

Description

Présentation
Cette trompe forme une paire avec la trompe E. 2003.2.3.
Description
Elle est composée de 2 éléments distincts. La partie supérieure s'emboîte dans la seconde au dessus du renflement supérieur de cette dernière. Chacun des deux renflements contient de petites particules de métal ou des graines dont les vibrations, lors de l'insufflation, enrichissent le timbre de l'instrument.
Dimensions
Longueur totale 1530 mm. Largeur 300 mm.
Matériaux
métal.
Décor
L'élément inférieur est recouvert d'un motif polychrome.
Historique
Ces deux trompes ont appartenu au grand-père de M. Shamshuddin Khan et proviennent de l'ancien l'orchestre royal (naubat ou naqqara khana) du fort d'Amber, Rajasthan.
Acquisition
Achat - 20/02/2003
Contexte
Ce type de trompe a joué autrefois un rôle important dans la culture arabo-persane puis au sein des cours musulmanes indiennes. Elles étaient utilisées avec un ensemble de timbales et de hautbois pour annoncer le retour du souverain ou l'arrivée de personnages de haut rang. L'orchestre royal, symbole de l'autorité et du pouvoir, retentissait aussi pour signaler les événements importants comme les naissances ou les mariages. Enfin, il accompagnait le monarque lors de campagnes militaires ou de parties de chasse.
Localisation au Musée
Non exposé.

Documentation

Livre(s)

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs