/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès

Flûte à embouchure terminale

Anonyme

vers 1990

Cameroun / Afrique Centrale / Afrique

E.996.6.1

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès
  • Flûte à embouchure terminale, anonyme, Cameroun, vers 1990, E.996.6.1, face, avec trous
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Flûte à embouchure terminale, anonyme, Cameroun, vers 1990, E.996.6.1, dos
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
4 trous de jeu chanfreinés, trous probablement percés à l'aide d'une pointe métallique chauffée à blanc. Les imperfections ou fissures de l'écorce sont rebouchées avec de la cire d'abeille.
Dimensions
Longueur totale 445 mm.
Historique
Ces trois flûtes droites en écorce (E.996.6.1, E.996.6.2 et E.996.6.3) proviennent des monts Mandara, région montagneuse située à l'extrême nord du Cameroun. Elles sont appelées talakwày et appartiennent à l'ethnie ouldémé Ces objets sont précieux en raison de leur rareté et de leur fragilité. En effet, suite à une désertification continue, cette région du nord-Cameroun est très peu boisée et ces flûtes, fabriquées pendant le cycle saisonnier de la culture du mil, sont soumises à des conditions locales de conservation très précaires.
Acquisition
Don - 26/02/1996
Contexte
Ces flûtes sont insufflées en position verticale, l'embouchure étant située sur l'un des côtés de la bouche. Elles sont jouées par de jeunes hommes durant le cycle de croissance du mil (du premier binage, mi-juin jusqu'au battage, fin décembre) et sont aussi utilisées pour répondre aux flûtes azèlèn des jeunes filles lors de la période des fiançailles.
Localisation au Musée
Espace Musiques du monde

Documentation

Livre(s)

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs