/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès

Guitare

Jean Baptiste dit Jean Voboam

1708

Paris / France / Europe

E.999.15.1

Au milieu du XVIIe siècle, l’engouement pour la guitare prend une ampleur sans commune mesure, et ce à Paris comme à Versailles. Devant l’ampleur de la demande, les luthiers peuvent se spécialiser, et parfaire la réalisation exclusive de ce type d’instruments.

Pendant toute cette période qualifiée de « vogue de la guitare », un nom domine la facture parisienne, celui de Voboam. Quatre facteurs ce de cette famille ont exercé entre 1640 et 1731. Jean Baptiste dit Jean Voboam appartient à la troisième génération. Ces instruments connus sont datés entre 1617 et 1730.

Lire la suite

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, profil droit
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, trois quarts
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, rose
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, talon
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, marque de facteur
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Pardessus de viole, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1719, E.998.11.1. Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, vue générale
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Voboam (Jean Baptiste dit Jean), Paris, 1708, E.999.15.1, détail jonction corps/manche, face
    Photo : Musée de la musique

Description

Description
5 choeurs. Fond en if ou cèdre décoré de larges filets à 3 brins d'ivoire et ébène. Table d'harmonie en épicéa (picea excelsa) au grain très serré. Rose étagée en parchemin découpé et doré à motif d'étoile à 6 branches. Bord de table, de touche et de rose décoré d'une pistagne, où alternent l'ivoire (ou l'os) et l'ébène, d'un filet alterné et brisé, cerné par 3 doubles filets. Eclisses en bois de violette (dalbergia caerensis) à 2 filets d'ivoire. Revers du manche plaqué de bois de violette et de filets d'ivoire convergeant sur le talon. Touche en ébène. Frettes en ivoire postérieures. Chevalet en bois noirci flanqué de 2 fleurons enroulés en placage d'ébène. Chevillier en bois dur plaqué de bois de violette et de filets d'ivoire au revers, d'ébène et de pistagne à l'avers.
Dimensions
Longueur totale 910 mm. Largeur caisse sup 207 mm. Largeur caisse med 184 mm. Largeur caisse inf 250 mm. Longueur vibr. 1 648 mm.
Marques et inscriptions
Marque gravée sur une plaque d'ivoire à l'avers du chevillier : "Voboam / à Paris / 1708".
Historique
Ancienne collection Rochefort-Sibire. Ancienne collection Sibire-du Buisson. Ancienne collection Chantal Fourneaux.
Acquisition
Achat - 30/09/1999
Localisation au Musée
Espace XVIIe - La naissance de l'opéra

Enregistrements

Notre sélection :

Jacaras - dans "Libro donde se veran pazacalles de los ochotonos i de los transportados (1690-1710)" (1694) - Antonio de Santa Cruz

Retrouvez tous les enregistrements audio et vidéo de cet instrument
sur Philharmonie à la demande :

Voir tous les enregistrements

Documentation

Livre(s)

Article(s)

Biographies

FACTEUR
Voboam, Jean Baptiste dit Jean (1671-après 1731)
 - Actif à
Paris - 1697 ? - 1730 ?
 - Liens familiaux
Fils d'Alexandre Voboam ou de Jean Voboam. Fils : Jean Baptiste.
 - Notes
Sources : Gétreau : Voboam in Grove (2014).

Lire le portrait : Famille Voboam

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs