/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès

Trompe à embouchure latérale

Anonyme

19e

Cameroun / Afrique Centrale / Afrique

E.2001.7.3

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès
  • Trompe à embouchure latérale, anonyme, Cameroun, 19 ème, E.2001.7.3, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Trompe à embouchure latérale, anonyme, Cameroun, 19 ème, E.2001.7.3, vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Trompe à embouchure latérale, anonyme, Cameroun, 19 ème, E.2001.7.3, détail homme
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Trompe à embouchure latérale, anonyme, Cameroun, 19 ème, E.2001.7.3, détail embouchure
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
Les deux embouchures ovales ont été ménagées au milieu de chaque corne. Le contour de chaque orifice présente une sorte de bourrelet arasé sur sa face interne afin de faciliter le contact avec les lèvres. Le pavillon en cuir de chacune des deux trompes est solidaire de la corne. En d'autres termes, la peau située à la base des cornes a été prélevée avec ces dernières, sans aucune altération, ce qui représente un travail d'une très grande minutie. Une fibre végétale torsadée qui entoure plusieurs fois la base de la corne marque le point de jonction avec le cuir du pavillon. L'extrémité de celui-ci est perforée sur toute sa circonférence. Objets très patinés. Sur les parties saillantes, la patine d'usage est brillante, laissant par endroit apparaître l'aspect translucide de la corne. En revanche, les parties en retrait présentent une patine croûteuse.
Dimensions
Longueur totale 550 x 80 mm.
Matériaux
corne d'antilope.
Décor
Cet ensemble exceptionnel est composé de deux cornes torsadées entièrement gravées, la pointe effilée de l'une forme la coiffe d'un personnage masculin tandis que l'autre, représente celle d'une femme. Les deux personnages sont assis, les bras repliés sur l'abdomen, l'homme tenant une corne (?) dans sa main gauche, la femme maintenant, semble-t-il, un récipient entre ses deux mains. La symbolique figurant sur ces deux cornes n'est qu'en partie identique : un crocodile ou un lézard situé sous l'embouchure, sur la moitié inférieure et une succession de sur toute la longueur des deux trompes. Sur la trompe masculine, à la droite des petits batraciens, figure un ensemble de motifs constitués de cercles concentriques. Au dessus de l'embouchure sont représentés une trompe, un hochet et le visage d'un homme. Sur la trompe féminine, à la gauche des représentations animales, sont gravés plusieurs ensembles de motifs en spirale qui pourraient évoquer une symbolique cosmogonique.
Acquisition
Achat - 27/09/2001
Population
Tikar.
Contexte
Cette paire qui n'a pas été dissociée, ajoute également au caractère exceptionnel de ce lot. Il s'agit très certainement d'une paire de trompes royales destinées à être jouées lors de cérémonies officielles. Elles représentent aussi, comme c'est le cas pour certains instruments particulièrement décorés (tambours, harpe, cloches de bois) le pouvoir et le prestige du souverain.
Localisation au Musée
Espace Musiques du monde

Documentation

Article(s)

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs