/
0/5

0 avis

Luth "tar"

Ja'far-e San'at

vers 1950

Teheran / Iran / Moyen Orient / Asie

E.997.7.2

Le târ a intégré la musique savante classique iranienne au XIXe siècle. Utilisé en soliste ou en accompagnement du chant, il était à cette époque l’instrument privilégié de grands musiciens. Ayant aujourd’hui franchi les barrières de la stricte tradition, il est joué dans des répertoires plus modernes de divertissement urbain.

On trouve aujourd’hui deux types de luth târ, correspondant à une évolution de l’instrument par-delà ses frontières d’origine : le târ persan et le târ caucasien, essentiellement différenciés par leurs dimensions et leurs nombres de frettes.

Dans les deux cas, la caisse, profonde et bombée, est taillée dans un bloc de bois de mûrier. Elle est parfois constituée de deux parties symétriques assemblées et collées. Dans les deux cas, son ouverture évoque la forme d’un huit.

Lire la suite

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs