/
0/5

0 avis

Photo : Claude Germain, photographe

Vièle "esraj"

Anonyme

19e

Bengale / Inde du Nord / Asie du Sud / Asie

E.1297

Vues

  • Photo : Claude Germain, photographe
  • Vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.1, vue de face
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.1, vue de dos
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.1, vue de profil
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.1, vue de profil
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Archet de vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.2, vue de face
    Photo : Claude Germain, photographe
  • Archet de vièle "esraj", Anonyme, Bengale, 19e siècle, E.1297.2, détail
    Photo : Claude Germain, photographe

Description

Description
Vièle à manche long fretté emboîté dans un résonateur en bois fortement échancré en son milieu. La table d'harmonie en peau de chèvre est collée sur le rebord de la caisse. Une bande de cuir cloutée sur le bord de caisse repose sur la plus grande largeur de la table. Un petit chevalet en os est maintenu sur cette bande par les 5 cordes mélodiques, tandis que les cordes sympathiques passent par de petits trous aménagés au milieu de ce chevalet. Elles viennent ensuite s'enrouler autour de 11 petites chevilles fixées verticalement sur une pièce de bois qui longe le côté gauche du manche. Ces chevilles semblent occidentales (chevilles de violon ?) , en bois sombre (ébène ? ) . Au sommet de chacune d'entre elles est serti un petit rond de nacre. L'ensemble des cordes vient s'attacher sur un important cordier en os situé sur le fond de caisse. 16 frettes anciennes de type ganga-yamuna sont fixées sur le manche à l'aide de cordelettes. Deux sillets en os au travers desquels passent les cordes mélodiques délimitent la touche du chevillier qui comporte 2 chevilles frontales et 3 latérales. Chaque bouton de ces chevilles est constitué d'une pièce de métal bilobée (argent ?).
Dimensions
Longueur totale 1155 mm. Hauteur 210 mm. Largeur 175 mm.
Matériaux
bois, peau, métal, os.
Notes
L'archet attribué n'appartient pas à l'instrument. Réfection des chevilles, remplacement du chevalet et des cordes le 19/12/1952.
Historique
Ancienne collection Sourindro Mohun Ragore. En dépôt au Musée de l'Homme de 1933 à 2004.
Acquisition
Don - 1889
Localisation au Musée
Non exposé.

Documentation

Livre(s)

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs