/
0/5

0 avis

Photo : Pauline Daniel, photographe

Orchestre steel band

Pan 2000 and Beyond

2012

Port of Spain / Trinidad et Tobago / Amérique / Antilles / Amérique du Nord

E.2012.9.1-14

Symbole affirmé d’une identité culturelle issue des populations noires et indigènes longtemps ostracisées, le steel band est aujourd’hui devenu un emblème national. Son vaste répertoire couvre à peu près tous les genres musicaux, depuis le calypso caribéen jusqu’aux œuvres classiques en passant par la pop et le jazz.

Déclaré instrument national de la République de Trinidad & Tobago en 1992, le steel pan constitué en formation (steel band) est l’héritier des traditionnels ensembles de tuyaux pilonnant en bambou qui accompagnaient défilés et carnavals dans les années 1930. Les premiers orchestres furent d’abord constitués d’objets métalliques variés (enjoliveurs de voiture, couvercles de poubelles, boîtes de biscuits), afin d’accroître le volume sonore des ensembles et d’en diversifier les hauteurs mélodiques.

Très vite s’imposa également une exigence mélodique qui trouva une réponse avec la création du pan (prononcer pane), un fût métallique fabriqué sur le modèle des barils de pétrole. Les cuvettes martelées de ces pans présentent un nombre variable de facettes possédant chacune une hauteur de note précise. Les pans les plus graves ne possèdent que trois notes tandis que les plus aigus, les « ténors », peuvent contenir jusqu’à trente-deux notes.

Ils sont joués avec de courtes mailloches en bois dont les extrémités sont recouvertes de gomme plus ou moins dense, selon le type d’instrument auquel elles sont associées.

La déclinaison du steel pan en pupitres au sein d’un même ensemble est unique dans l’histoire de la musique moderne. Les orchestres les plus importants peuvent comporter une centaine de musiciens.

Lire la suite

Vues

  • Photo : Pauline Daniel, photographe

Description

Présentation
Instrument emblématique de Trinidad et Tobago. Déclaré officiellement instrument national en 1992.
Description
Cet orchestre se compose de 17 fûts métalliques appelés "steel drum", "steel pan" ou plus communément "pan" en acier chromé, de même diamètre mais de hauteurs différentes. Certains de ces fûts ont la même taille et sont joués par groupes de 2, de 3 ou de 6 et forment alors une seule entité. La dénomination des différents "instruments" qui constituent un "steel band" est empruntée à une terminologie musicale mêlant tessiture et noms d'instruments comme par exemple "Tenor Bass" ou "Cello". Chaque "pan" est accroché aux montants d'un support (stand) par 2 anses souples diamétralement opposées et situées sur le pourtour supérieur du fût. La hauteur des parois (skirt) de chacun de ces "pans" détermine leur propre tessiture. Plus cette hauteur sera importante, plus le "pan" aura un son grave. La surface de jeu concave est obtenue après emboutissage du fond. Elle est ensuite martelée pour obtenir différentes zones plus ou moins étendues qui chacune correspond à une note. Les "pans" les plus graves ne possèdent que trois notes tandis que les plus aigus, les "tenors", peuvent contenir jusqu'à 32 notes. Ils sont joués avec de courtes mailloches en bois dont les extrémités sont recouvertes de gomme plus ou moins dense, selon le type d'instrument auquel elles sont associées.
Matériaux
acier.
Acquisition
Don - 21/12/2012
Localisation au Musée
Non exposé.

Enregistrements

Notre sélection :

Orchestre steel-band - Outcast Production, réalisation ; David Rudder, compositeur
The Hammer - David Rudder, compositeur ; Aurélie Helmlinger, arrangement

Retrouvez tous les enregistrements audio et vidéo de cet instrument
sur Philharmonie à la demande :

Voir tous les enregistrements

Biographies

FACTEUR
Pan 2000 and Beyond

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs