/
0/5

0 avis

Photo : Jean-Marc Anglès, photographe

Vièle "zhonghu"

Anonyme

vers 1930

Chine / Asie

E.2014.6.3

Vues

  • Photo : Jean-Marc Anglès, photographe
  • Vièle "zhonghu", Anonyme, Chine, vers 1930, E.2014.6.3, vue de 3/4
    Photo : Jean-Marc Anglès, photographe
  • Vièle "zhonghu", Anonyme, Chine, vers 1930, E.2014.6.3, vue de détail du chevillier
    Photo : Jean-Marc Anglès, photographe
  • Vièle "zhonghu", Anonyme, Chine, vers 1930, E.2014.6.3, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès, photographe
  • Vièle "zhonghu", Anonyme, Chine, vers 1930, E.2014.6.3, vue de profil gauche
    Photo : Jean-Marc Anglès, photographe

Description

Description
Vièle à deux cordes zhonghu composée d'un long et fin manche qui traverse de part en part une caisse de résonance cylindrique. L'une des ouvertures de cette caisse est recouverte d'une peau animale qui fait office de table d'harmonie tandis que sur l'autre, a été inséré un motif floral ajouré en bois. Deux cerclages métalliques ont été placés ultérieurement sur le pourtour de cette ouverture, probablement pour prévenir tout risque de fracture. Une large zone de la surface de la caisse est noircie à la droite de la base du manche. Il s'agit là de résidus d'un bloc de colophane qui permettait ainsi au musicien de recharger son archet tout en jouant. La partie supérieure du manche cylindrique est de section carrée et à son extrémité recourbée a été sculptée une tête de dragon finement représenté. En dessous sont situées deux chevilles dorsales de forme oblongues parcourues sur toute leur longueur de fines striures. L'extrémité de l'une d’elles est ornée d'une petite pierre de jade. Entre les deux chevilles, un rectangle longitudinal en os a été incrusté sur le manche. Le chevalet, les cordes et l'archet sont manquants. Une pierre de jade a disparu.
Dimensions
Longueur totale 965 mm. Hauteur 190 mm. Largeur 150 mm.
Matériaux
bois, peau, os, jade.
Historique
Ancienne collection Jacques Carelman.
Acquisition
Achat - 11/04/2014
Localisation au Musée
Non exposé.
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs