/
0/5

0 avis

Photo : Claude Germain, photographe

Harpe "kundi"

Anonyme

fin du 19e - début du 20e

République Démocratique du Congo

E.996.32.1

Cette petite harpe arquée à cinq cordes, en parfait état de conservation, est caractéristique de la facture zandé. Elle a pour nom kundi.

Les harpistes zandé

La harpe kundi appartient à la grande tradition des harpistes zandé, musiciens des cours royales de jadis qui l’utilisaient pour chanter les épopées guerrières, les louanges du roi et l’histoire des clans ou mais aussi pour contester dans une critique sociale, la parole du royaume.

L’instrument a aujourd'hui pratiquement disparu en pays zandé : la colonisation, l'évangélisation des pays d’Afrique centrale, les flux migratoires ont profondément affecté les structures sociales, culturelles et identitaires de ces populations.

Lire la suite

Vues

  • Photo : Claude Germain, photographe
  • Harpe "kundi", anonyme, début 20ème, E.996.32.1, trois quarts
    Photo : Thierry Ollivier
  • Harpe "kundi", anonyme, début 20 ème, E.996.32.1, vitrine musée
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, début 20ème, E.996.32.1, détail tête
    Photo : Thierry Ollivier
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaire, début 20 ème, E.996.32.1
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaïre, début 20 ème, E.996.32.1, détail manche
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaïre, début 20 ème, E.996.32.1, détail manche de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaire, début 20 ème, E.996.32.1, détail tête vue 3/4 face
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaire, début 20 ème, E.996.32.1, détail tête vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaïre, début 20 ème, E.996.32.1, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaïre, début 20 ème, E.996.32.1, vue de face
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Harpe "kundi", anonyme, Zaïre, début 20 ème, E.996.32.1, vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
Élégante petite harpe arquée à cinq cordes dont le parfait état de conservation laisse supposer qu'elle a été peu jouée et très vraisemblablement rapportée en Europe par un "colonial" peu de temps après sa fabrication. La caisse de résonance naviforme, cintrée en son milieu, créant ainsi deux évidements en demi-lunes et quatre saillants, présente l'une des formes caractéristiques de la facture zandé . Cette caisse est entièrement recouverte d'une peau de céphalophe percée de deux ouïes circulaires situées près des saillants supérieur droit et inférieur gauche. L'unique couture médiane de la peau sur le dos de la caisse, témoigne du savoir-faire et du soin particulier apportés à cet instrument. La peau ainsi maintenue se prolonge sur un manche coudé, formant un manchon qui en enserre la base dont l'extrémité est emboîtée dans la caisse. A l'autre extrémité du manche, est sculptée un délicat visage féminin surmonté d'une coiffe évasée et rejetée en arrière, surmontée d'une sorte de chignon. La table est sous-tendue sur toute sa longueur par une baguette de suspension qui repose sur les deux extrémités de la caisse, faisant à la fois office de cordier et de chevalet. Les cinq cordes en fibre végétale divergent à partir de leur point d'attache sur le cordier pour venir s'enrouler autour de petites chevilles latérales coniques dont les têtes biseautées sont dentelées.
Dimensions
Longueur totale 370 mm.
Acquisition
Achat - 12/12/1996
Population
Zandé.
Localisation au Musée
Espace Musiques du monde

Documentation

Livre(s)

Article(s)

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs