/
0/5

0 avis

Photo : Albert Giordan

Guitare

Jean Nicolas Grobert

vers 1830

Paris / France / Europe

E.375

D'une facture élégante et sobre, cette guitare a appartenu successivement à deux célèbres musiciens  : le virtuose génois Niccolò Paganini (1782-1840), violoniste réputé mais également guitariste et compositeur d'oeuvres pour guitare ; le compositeur Hector Berlioz (1803-1869). Guitariste et grand admirateur du virtuose italien, Berlioz en fit don, en 1866, au Musée instrumental du Conservatoire dont est héritier le Musée de la musique.

Après la Révolution française, la guitare connaît une évolution significative : son corps devient moins allongé, plus galbé, l’instrument passe des cordes doublées aux cordes simples, et de cinq à six cordes. Cette évolution organologique n’est pas sans lien avec la vogue du « retour à l’antique » qui, sous le Premier empire, entraîna la réalisation de « lyres » à six cordes. Ces instruments n’apportaient rien de nouveau sur le plan de la sonorité, mais introduisaient une sixième corde que les luthiers de guitare adoptèrent.

Lire la suite

Vues

  • Photo : Albert Giordan
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail filets
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail talon
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail rosace
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail talon
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, signature N. Paganini
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail chevilles
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, détail chevalet
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, signature H. Berlioz
    Photo : Richard Lambert
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, vue de face
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, vue de dos
    Photo : Jean-Marc Anglès
  • Guitare, Grobert, Paris, vers 1830, E.375, vue de profil
    Photo : Jean-Marc Anglès

Description

Description
6 cordes. Fond et éclisses en palissandre de Rio massif (Dalbergia nigra). Table en épicéa . Talon en ébène. Manche et cheviller en bois teinté plaqués d'ébène. Touche en ébène. 18 frettes métalliques. 6 chevilles en ébène.
Dimensions
Longueur totale 920 mm. Longueur caisse 440 mm. Largeur caisse sup 227 mm. Largeur caisse med 164 mm. Largeur caisse inf 297 mm. Eclisse 80 mm (caisse) à 72 mm (hauteur du talon).
Marques et inscriptions
Signatures sur la table : "Nicolo Paganini - Hector Berlioz". Marque au fer "GROBERT / A PARIS" à l'intérieur de la caisse : sur le tasseau de manche et sur une barre renforçant la table d'harmonie.
Décor
Table : deux larges séries de filets noirs et blancs alternés, le long de ses bords et autour de la rosace. Fond et éclisses : filet d'ébène.
Historique
A appartenu à Niccolò Paganini puis à Hector Berlioz qui en fit don au Musée instrumental du Conservatoire en 1866.
Acquisition
Don - entre 05 et 09/1866
Localisation au Musée
Espace XIXe - L'Europe romantique

Enregistrements

Notre sélection :

Un musée qui s'écoute : guitare Jean Nicolas Grobert - Aude Petiard, réalisation ; Hector Berlioz, compositeur
Grande sonate pour guitare en La majeur MS 3 : Romance - Niccolo Paganini

Retrouvez tous les enregistrements audio et vidéo de cet instrument
sur Philharmonie à la demande :

Voir tous les enregistrements

Documentation

Livre(s)

Article(s)

Plan(s) d'instrument

Biographies

FACTEUR
Grobert, Jean Nicolas (1795-1866)
 - Actif à
Paris - avant 1828-vers 1846 - Rue Saint-Denis. Mirecourt - vers 1860.
 - Liens familiaux
Fils : Alfred Grobert (1826-....).
 - Notes
Sources : Note J.-P. Echard (2019) : dossier d'oeuvre E.375. W. von Lütgendorff : Die Geigen- und Lautenmacher (1990).

Lire le portrait : Jean Nicolas Grobert

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs